Vous venez d'entrer dans un monde, un monde où la corruption et le mal règne. Un monde où la maladie est un fardeau, de quel clan ferez-vous partie ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Attention spéciale [PV Rei KURAN]

Aller en bas 
AuteurMessage
Furiku Sakura
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 24
Localisation : Peut-être au sous-sol ? Qui sait !

Feuille de personnage
Âge du personnage: 18 ans
Orientation: Homosexuel
En couple avec : ///

MessageSujet: Attention spéciale [PV Rei KURAN]   Sam 22 Mai - 14:26

Déjà 10h et je devais me lever pour me rendre au boulot. Je me leva donc, laissant en plan l'homme que je connaissait depuis peu dans mon lit. J'enfila quelque vêtement, un veston noir avec de fines lignes grises, pentalons assortit, avec une chemise de soie noir que je bouttonnai assé bas pour qu"on voille le haut de mon torse lisse. J'enfila mon pendantif en forme de croix et mes chaussures, puis me dirigea vers la porte. Je pris mon katana et je partie enfin.

La route vers l'hopital n'était guère longue, mais elle était toujours pénible. Je déteste faire de la route. Surtout dans cette voiture qui empeste le cuir, m'enfin ... Quand je vis le portail de l'hopital, tout mon être frémissa. Mon poil se hérissa sur ma peau, comme pour la chair de poule, des petites bules se formèrent sous celle-ci. J'avais hate, hate de savoir ce qui se passerait encore dans ma journée.

*****

J'ouvris la porte de mon spacieux bureau. Il s'y trouvait, au centre, un immense bureau en bois vernis sombrement où il y avait des piles de papier bien cordées. Il y avait un grand espace libre, mais une feuille anormal sur celle-ci. Je m'approcha donc, me demandant ce que c'était. Je le titre tranquillement, il y était écrit : X. Je devina donc que c'était a propos d'un des patients dont nous faisions depuis longtemps des tests, ou peut-être depuis peu, qui sait ...

Quand je l'ouvrit, il y avait un court message, rédigé à la main :

Bonjour monsieur le Directeur

Ce message est pour vous annoncer qu'une de vos patiente à été bien turbulante c'est temps-ci et s'est attaqué à plusieurs reprises à nos employés. Ce n'est pas pour lui faire la moral, mais je ne voudrais pas que cela ne ce reproduise. J'ai donc décidé de l'enfermer dans la salle d'isolement. Je lui donne rendez-vous avec vous vers 10h30, dans la salle X45.

Merci de prendre de votre temps pour lire ce message, Yuuh Raito


Je regarda doucement l'heure sur l'horloge au dessus de la porte, 10h24. Je pourrais m'y rendre immédiatement, mais je me repris, regardant d'abors mon agenda. Je l'ouvris, et vu qu'il n'y avait rien au programme avant 1h, j'aurai donc tout mon temps pour m'adresser à cette jeune femme à problème du secteur X.

Lentement, je m'y rendis, n'oubliant pas la clé et mon Katana chéri. J'ouvre la porte, une grincement lugubre ce fit entendre, et des cris retentirent dans le silence. Ce que j'adore cet endroit vivifiant de souffrance !

J'ouvris la porte X45, où il gisait une jeune femme. En fait, c'était une jeune fille. Je ne me rapellais pas l'avoir vu à un endroit précis dans cet établissement, peut-être était-elle une de mes patientes dont je n'entend guère parler simplement parce qu'elle ne font rien de mal. Elle pleurait, dans un coin, sa chevelure noir cassé cachant son petit minois. Je m'approcha donc plus près, elle ne réagissait pas. Je pris alors la parole :

«Comme ça, tu fais du grabuge dans mon hopital et tu attaques mes employés ?» 

Je reçu comme réponse un triste silence, je m'approcha donc d'elle, lui prit le visage et la força à me regarder. Ne la reconnaissant nullement, je lui demanda avec mon ultime visage neutre, accompagner du ton sans émotion :

«Qui es-tu ?...»

_________________

Viens jouer avec moi, viens jouer au Chat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asile-blake.forumactif.com
Rei KURAN

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17 ans
Orientation: Bisexuelle
En couple avec :

MessageSujet: Re: Attention spéciale [PV Rei KURAN]   Sam 22 Mai - 16:11

La pauvre petite Rei était enfermée dans la salle de torture numéro X45 (et oui, c'est la salle de torture, pas d'isolement), il y avait peu de temps. Mais elle n'avait rien fait du tout pour mériter une punition aussi sévère. Soudain, sa mémoire se remémora les évènements passé. Elle se plongea dans son esprit pour se rappeler de tout ça.

Début du flash-back:
La petite Rei, patiente depuis cinqs longue années dans l'hôpital psychiatrique Staint Blake était dans sa chambre. Avec des tas et des tas de médecins. De méchants médecins. Depuis cinqs années elle était torturée et utilisée comme cobaye par ces médecins. Elle était docile car elle savait quel était sa destiné depuis quatre ans et demi. Elle n'avait pas était envoyée dans cet établissement pour qu'on essaye de la faire guérir, elle était là pour être un jouet. Déjà qu'elle était le jouet de Bloody, cela ne changer pas beaucoup. Sa chambre était toute blanche, enfin, grise avec des taches de sang séchés partout. Elle était composée d'un lit à armature en métal peint en blanc, d'un matelas à ressoir dur. Sur ce lit était fixé des sangles. De vieilles sangles au cuir bien dur, recouvert de sang. Pas trop loin du lit, contre un mur était fixé un lavabo et au dessus de celui-ci était fixé un miroir. Cette petite chambre était toute froide et puait le sang. C'était une de rare fois ou la jeune patiente n'était pas attachée quand elle se trouvait dans sa chambre. Du coup, Bloody décida d'en profiter un peu pour s'amuser. Elle dit donc à sa chère petite poupée:

*BLOODY: Aller ma jolie, sois gentille et chante donc cette si belle chanson~*

Bloody allait provoquer une crise de transe à la petite Rei. Rei était assis sur son lit, ses longs cheveux tombaient jusqu'au sol. Soudain, elle se leva, sa tête était en arrière laissant apparaître son visage de petite poupée qui faisait froid dans le dos. Ses yeux noirs corbeaux affichaient une lueur sadique. Elle se dirigea lentement vers le miroir, tout en chantant une chanson.

-La petite fille est prisonnière,
Dans la maison des pas perdus,
Aiguilles de pin, aiguilles de fers,
La petite fille ne chantera plus,

La petite fille est en danger,
Tant pis pour elle tout est perdu,
Il est trop tard l'heure à sonné,
La petite fille ne chantera plus,

La petite fille est dans le puits,
Malheur à ceux qui n'ont pas cru,
Au fond de l'eau tout est fini,
La petite fille ne chante plus...

Elle cassa le miroir de son poing, marcha sur les bout de miroir qui se trouvaient à terre et lécha le sang qui sortait de sa coupure au bras tout en chantant encore et encore cette chanson. Bloody jubilait de voir son jouet comme ça. Elle se dirigea ensuite vers les médecins. Quand elle avait une crise de transe, elle n'était plus maîtresse d'elle même. Avec un bout de miroir dans la main. Elle sauta sur un des médecins. Elle lui fît juste une entaille à la joue, puis les autres vinrent la métriser. Ils allèrent l'enfermer dans la salle de torture numero X45 et lui dirent qu'elle aller avoir une "visite spéciale". Mais au moment ou elle fût métrisée, sa crise était déjà finit. Mais ils étaient partient. Aprésent, elle était toute seule.

*BLOODY: Ma pauvre petite poupée, tu es toute seule,tu seras toujours toute seule, Huhu~ *
Fin du flash-back


La pauvre Rei se mît en boule et pleura. Plus tard, quelqu'un entra, mais elle avait peur, donc ne bougea pas. Mais quand il l'a prit, elle s'écarta pour se cacher derrière le lit en pleurant. Elle agissait comme une enfant et parla donc avec sa petite voix d'enfant appeurée.

-Je...je suis Rei KURAN...monsieur...docteur...
Gomenasai...gomenasai....gomenasai...!!!...
......pas fait exprés....pas fait....exprès....Gomenasai...




________________
Hors rp
Lexique:

Gomenasai = Pardon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Furiku Sakura
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 24
Localisation : Peut-être au sous-sol ? Qui sait !

Feuille de personnage
Âge du personnage: 18 ans
Orientation: Homosexuel
En couple avec : ///

MessageSujet: Re: Attention spéciale [PV Rei KURAN]   Sam 22 Mai - 16:50

J'éclata de rire face a cet peur si enfantine. Pleurant à grosse goute, la petite fille faisait tout pour s'éloigné de moi, bonne initiative ! Elle avait tout de même attaqué l'un de mes psychiatres chéris, celui qui s'occupait de mes biens aimés nurses pendant la nuit, qu'elle folle. Je comprend, maintenant, pourquoi elle était enfermé dans cette section de mon Hopital si réputé. Elle s'excusait et s'excusait comme elle le pouvait dans une langue que j'avais entendus il y a bien longtemps, chez mes grands-parents. Mes parents ne pratiquant plus cette langue, le japonais, je n'en conaissais que quelques bases.

Je fis un pas vers elle, elle s'éloigna, j'en fit un autre, elle était maintenant plaqué contre le mur, elle ne pouvait plus bougé, et moi, je souriait face a cet enfant. Devant une crainte que je n'avais ressentis que lorsque j'était entré dans cette pièce la première fois, dans cette pièce ou j'ai perdu une chose qui m'était cher... J'éclata d'un rire sadique en repensant au fait qu'elle m'avait appellé doctor. J'était loin d'entre être un, je n'avais même pas été a l'université, encore moin faire un doctorat. J'ai hérité de l'hopital et j'ai quitté mes études, simplement.

Je m'approcha de plus en plus d'elle, elle pleurait toujours, elle me craignait toujours. Je me mis a sa hauteur, à genou, lui effleura doucement le visage. Elle devait avoir une peau si douce avant d'être enfermé ici. Je passa ma main lentement dans ses cheveux, ils étaient si long. Je la regarda, comme on regarde un morceau de viande au super-marché. Je la regardais de la tête au pied, remarquant sa maigreur, ses cicatrices, sa fine taille, mangeait-elle ? Pourquoi pensais-je a cela ? J'en avais rien a foutre, moi, qu'elle mangeait ou non, ça me faisait beaucoup moin de bouche a nourrire.

«As-tu peur de moi ? Me crains-tu ?»

Je me releva précipitement, elle resta surprise, me fixant. J'éclata encore une fois de mon rire si apeurant pour la plupart de mes patients. Un rire sa pareil. Un rire plein de haine, de soif de vengeance. Un rire emplis de soif de sang, de souffrance. Je baissa la tête, la regardant avec cette même envi de meurtre, puis me lècha les babines. Peut-être pourrait-elle être un bon coup ? Je ne suis pas absolument pour le viol, mais je pourrais ordonner à une de mes nurses chéries de le faire pour moi, la faire crier. Crier de terreur, crier pour sa survie, jusqu'a ce qu'elle s'en époumonne.

«Sais-tu que tu devrais me cranide beaucoup plus que tes médecins qui s'occupe de toi ?»

Je fis une petite pause avant de rajouter, sur un ton cruel :

«C'est moi qui ordonne ce qu'ils vous font, MOI et moi seul !» 

J'éclata de rire une autre fois, avant de reprendre mon souffle.

«Tu as déjà rencontré une de mes amies ? Elles sont si adorable !»

Elle ne me répondait toujours pas. Et ça, ça commença à m'énerver. J'ouvris la porte, ordonna qu'ils m'enmènent une nurse immédiatement, et referma la porte. Je me retourna, la regarda encore de mes yeux de psychopathe puis, souriant, je me dirigea vers la commode, non loin du lit de bois. J'ouvris un de ses tirroirs, en sortit des pinces, puis regarda la réaction de la jeune fille, elle ne bronchait toujours pas.

Je les rengea, mais c'est alors que je vis une vieille peluche, un ourson presque démembré, je lui montra d'un air incrédule en le pointant, elle réagissait. Peut-être qu'elle savait à qui c'était, mais à quoi bon ? Je prit une allumette, qui se trouvait dans le même tirroir, et mis feu à cet amas de tissus.

C'est alors que quelqu'un frappa à la porte. J'alla ouvrir, c'était ce que j'avais demander. Je me retourna, sourrir au lèvre :

«Alors je te présente Amylia !»

La nurse était ensanglantée, ses vêtements autrefois blancs étaient tachés de sang, et elle respirait avec difficulté. Je regarda la jeune fille et m'y en approchant...

_________________

Viens jouer avec moi, viens jouer au Chat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asile-blake.forumactif.com
Rei KURAN

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17 ans
Orientation: Bisexuelle
En couple avec :

MessageSujet: Re: Attention spéciale [PV Rei KURAN]   Sam 22 Mai - 17:43

La personne qui était en face d'elle était effrayante. Soudain, il ria sadiquement. La pauvre Rei en trembla jusque dans ses os de peur. Il arriva à sa hauteur et lui caressa doucement le visage et les cheveux. Mais, l'homme effrayant l'a regarder comme si il était affamé. Et il lui dit d'un ton encore plus effrayant:

«As-tu peur de moi ? Me crains-tu ?»

Bien sur que la pauvre Rei, toute gelée le craigner. Elle en avait une peur atroce. Cet homme dégagé une aura tellement sombre. Mais Rei ne répondit pas car la peur l'a paralysée. Tout d'un coup, il se releva soudain. Ce qui l'effraya encore plus. La pauvre enfant.
Il ria encore et encore. Mais pourquoi rié t'il ainsi.


* - J'ai peur...au secours...père...au secours...*

*BLOODY: Huhu~ Pauvre petite poupée, tu es perdue ?~ Ne t'en fait pas, ce gentil monsieur va t'aider~ Huhu~


Puis il ajouta encore en riant tout aussi fort:

«Sais-tu que tu devrais me craindre beaucoup plus que tes médecins qui s'occupe de toi ?»
«C'est moi qui ordonne ce qu'ils vous font, MOI et moi seul !»
«Tu as déjà rencontré une de mes amies ? Elles sont si adorable !»


La petite fille fût surprise. Qui était donc ces "amies" ?

*- Alors le monsieur docteur il est le monsieur directeur d'ici?... *

*BLOODY: Oui, c'est cela ma toute belle, obéit lui, il est très gentil, Huhu~*

La pauvre était magnipulée par Bloody. Elle n'aimait pas Bloody. Soudain, l'homme ouvrit la porte et hurla qu'une ''nurse" vienne ici tout de suite. Une nurse ? Qu'était donc une nurse ? Rei n'en savait rien mais elle avait peur, très peur. Puis il se dirigea vers une commode. Il en sorti des sortes de pinces.

*-Bloody-sama...c'est quoi ça ?...*

*BLOODY: Ca ma toute belle, ce sont de jolies jouets, avec lequels il s'amuse, va t'amuser avec lui, c'est très amusant, Huhu~*

Elle ne réagit pas, mais il sorti un vieil ours en peluche poisseux. Rei était semsible à cela, elle aimait beaucoup fait des calins aux peluches. Elle l'a regarda avec attention en bougeant un peu. Mais l'homme l'a fît bruler. Des larmes coulèrent sur les joues de l'enfant. Elle se dirigea difficilement vers l'ours et prit le bout de tissu cramé contre son torse. Soudain,elle entendit quelqu'un entrer mais ne fît pas attention et hurla avec sa voix d'enfant:

- Pourquoi vous avez fait ça!!... Pourquoi vous lui avait fait mal... Il a rien fait de mal monseur ours...

Elle vit enfin la nurse. L'homme lui dit qu'elle s'appelait Amylia. Elle faisait très peur. Sous le choque, elle lacha le bout de tissu cramer et se mît en boule avec les mains sur la tête en se balançant d'avant en arrière.

*BLOODY: Regarde la gentille dame et le gentil monsieur, ils vont bien s'occuper de toi~ *

Elle dit à voix haute la réponse qu'elle voulait donner à Bloody

- Ia da Bloody-sama....... Urusanai....urusanai......




____________
Hors rp
Lexique:
Ia da = non
Bloody-sama = maitresse Bloody
Urusanai = tu ments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Furiku Sakura
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 24
Localisation : Peut-être au sous-sol ? Qui sait !

Feuille de personnage
Âge du personnage: 18 ans
Orientation: Homosexuel
En couple avec : ///

MessageSujet: Re: Attention spéciale [PV Rei KURAN]   Dim 23 Mai - 18:30

Elle était complèment sous le choc, pauvre petite chose ! Qu'elle me faisait pitier ... Qu'elle était ilarante ! Depuis le temps ou je voulais voir un de ses fameux patients qui réagit mal au traitement mental que je pouvais leur donner. Pauvre petite chose elle était, la, devant moi, tel un enfant sans défence. Qu'elle faisait pitier, la jeune fille à sa maman. Comme elle avait peur, la petite fille enfermé dans un cachot. Comme elle était apeuré par moi, la folle du secteur X.

«Amylia, ma chère Amylia ! Ça faisait un bail, tu ne trouve pas ?»

Je n'eu comme réponse qu'un grognement. Je me rapellais dès lors quand nous lui avions enlever la langue. Le sang qui giclait, comme si nous lui avions enlever une partie de sa vie, elle qui voulait tant hurler, mais qui ne le pouvait pas. J'eus un rire macabre à cet pensé, un rire bien audible. Nous pouvions voir Amylia, et la jeune fille, tresaillir de terreur. Faisais-je si peur ? Je l'espèrais !

Un rictus sadique un visage, j'enfila mes phrases. La jeune fille ne comprenais rien, mais je ne lui parlait pas. J'adorait la pensé que certaines de mes nurses n'étaient pas en accord avec leur nouvelle situation, leur nouveau corp, leur cerveau qui ordonnait tout ce dont j'avais envi, qui réagissait à mes moindres ordres et désirs, qui tresaillait au seul son de ma voix, au simple acte de rire ou de bouger.

Puis soudain, je retourna mon attention envers la jeune chose apeuré par mes moindres gestes et paroles. Je m'approcha une fois de plus d'elle, pince en main, scalpel compris. Je lui prit violament le visage entre ma poigne droite, ma main que je me servais pour écrire, ou encore manger, j'était loin d'être ambidex, alors utiliser ma main gauche pourrait pour moi être ... fatale ? Je la forca une fois de plus à me regarder, a regardé mes très déformé par la violance, par le désir, par la soif de sang. Je la forçait de regarder mes yeux vides, neutres, sans plaisirs, sans haine, sans vie.

Je passa doucement ma main gauche dans ses cheveux noirs une fois de plus. Elle tremblait de peur devant moi, et moi, j'adorais la sensation de la dominer sans même lui donner de coups. Seulement avec ma simple présence. Je m'agenouilla près d'elle, lachant du coup son visage. Elle bougea la tête aussitot. Elle n'osait même plus me regarder, et ses membres n'étaient que feuille au vent tant elle tremblait.

«Je ne te ferais point de mal, petite chose ...»

Je lui souris, le plus machiavéliquement que je le pu. Elle était tout compte fait migonne, quand elle voulait mourrir.

«Je ne prendrais pas le risque de salir mes beaux vêtements !»

Je me releva rapidement, tendant les pinces et le scalpel à Amylia. La nurse ne réagit pas immédiatement, mais elle vint à moi. Doucement, elle se glissa dans mes bras, qu'elle mignonne petite chose ! Je l'éloigna de moi, souris, puis la frappa directement au visage. Un autre grognement se fit entendre, la jeune fille pleurait à grosse larme pendant que je frappait la nurse devant elle. Peut être avait-elle maintenant beaucoup plus peur de moi, l'extase que je ressentais se sentais dans l'air. Ma joie n'était pas contagieuse, quoique je l'adorait.

_________________

Viens jouer avec moi, viens jouer au Chat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asile-blake.forumactif.com
Rei KURAN

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17 ans
Orientation: Bisexuelle
En couple avec :

MessageSujet: Re: Attention spéciale [PV Rei KURAN]   Lun 24 Mai - 7:24

[HJ: j'aime bien ta phrase ''la folle du secteur X'', ça pourrait être le surnom de Rei ou bien , le directeur pourrait l'appeler QUE comme ça maintenant ^^ ]

_____________________________

La pauvre enfant était totalement appeurée sous le choc. Malgré son passé enfant, les traitements violents que ses anciens médecins lui donnaient et depuis son enfermement dans le secteur X à son arrivée ici. C'était la première fois qu'elle avait aussi peur.
Le directeur de cet établissement était effrayant. Il était devenut, en quelques paroles prononçés, le monstre que Rei voyait dans ses cauchemars la nuit. Soudain, il dit à la chose à côté de lui, qui ressemblait à une infirmier mais dont il appelait ''nurse'', mais qui apparement, se prénommait ''Amylia"


«Amylia, ma chère Amylia ! Ça faisait un bail, tu ne trouve pas ?»


La nurse prénommée Amylia ne répondait pas vraiment, ou plutôt, pas réellement par des mots ou bien des phrases. Mais plutôt par des grognements. C'était des grognements lourds. Et sa respiration était difficile. Les grognements faisaient peur à la petite Rei.
Le directeur parlait et parlait encore et encore, sans parler à Rei, et même des fois, sans parler à la nurse Amylia. En faite, le directeur se parlait presque tout seul. A lui même mais, toujours avec des sourires sadiques qui faisaient froid dans le dos. Soudain, il se retourna vers le corps de Rei totalement en boule. Il sen approcha doucement avec les instruments qu'il détenait en main.
Il prit à nouveau le visage de la petite entre ses mains pour l'obliger à le regarder. Elle, fermait les yeux pour ne pas voir ce monstre. Le monstre de ses pires cauchemars. Elle senti qu'il lui glissait encore et encore ces mains dans ses longs cheveux noirs.
Puis, il l'a lacha. Rei tomba violement à terre. Comme elle n'avait plus son visage retenut par son emprise, elle le détourna.
Aprésent, le directeur s'était mit à genoux pour être à la hauteur de Rei. Et il lui dit gentillement, enfin qui paraisser gentillement pour elle.


«Je ne te ferais point de mal, petite chose ...»

Rei en fût rassurer, le monstre de ses cauchemars l'a laissait tranquille. Mais elle se figea de peur à nouveau car il ria et souria encore sadiquement.

«Je ne prendrais pas le risque de salir mes beaux vêtements !»

Puis il se leva vite et se tourna vers Amylia, sa chere nurse. Il lui tendit les instruments. Elle ne réagit pas de suite mais elle les prit. Soudain, il commença à frapper la nurse. Rei en pleura de peur. Elle se recroquevilla sur elle même. C'est la que Bloody lui parla.

* BLOODY: Huhu~ Ma jolie poupée, écoute moi bien, n'est pas peur, ces deux personnes sont gentils, ils vont bien s'occuper de toi, obéit leurs bien gentillement~

Bloody avait parler d'une voix gentille et amicale. Pour une fois, Rei ne pensa pas que Bloody mentait. Elle s'approcha doucement en rampant à quatre pattes vers le directeur en pleurant. Puis, elle s'accrocha à sa jambe (celle du directeur) puis elle dit en larmes de sa voix d'enfant appeurée.

- Arretez... S'il vous plait monsieur directeur... Madame nurse elle a rien fait de mal... Ne lui faite pas mal.... Bloody- sama m'a dit que vous étiez gentils... Et que vous allez vous bien vous occuper de moi...!!!! Je....je vous obéirez...!!!! Je serais une gentille Rei....!!!

Bloody ria aux éclats et Rei pleura en se tenant fermement à la jambe du directeur, espérant qu'il entende ses paroles.


_________
Hors rp
Lexique
Bloody- sama = maitresse bloody
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Furiku Sakura
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 24
Localisation : Peut-être au sous-sol ? Qui sait !

Feuille de personnage
Âge du personnage: 18 ans
Orientation: Homosexuel
En couple avec : ///

MessageSujet: Re: Attention spéciale [PV Rei KURAN]   Sam 29 Mai - 15:51

Je déteste les patients. Je déteste mon boulot. Je déteste mes employés, mais je les aime tous tellement. Comment expliquer ? Je déteste leur existance, mais leurs souffrances, j'adore ! J'en suis en extase. J'aimerai les voirs se faire saigner a blanc l'un après l'autre. Saigner, d'un sang rouge. Saigner, leur vie s'échappant tranquillement de l'entaille, ou des entailles, que j'aurai pu leur donné avec un katana, mon katana, Le Katana de la famille Sakura.

Puis la jeune fille rempant lentement, piètrement, vers moi. La crainte se lisait dans ses yeux, mais elle continuait tout de même. Je pouvais voir ses membres trembler au ryhtme qu'elle s'approchait, pénible petite chose. En gloussant, elle me supplia. Elle voulait que je puisse faire autre chose que l'exécuter. Comme si j'allais la tuer ! Je ne la tuerai pas, je déciderai de son sort, un point, c'est tout !

Mais lorsque qu'elle me demanda de la prendre comme une esclave pour moi, je ne pu qu'arrêter de faire tout ce que je faisait. Une belle offre, pour une personne comme elle. Je pourrais lui faire faire des travaux de ménage, ou des trucs du genre. Jamais je n'y aurai penser. Avoir une poupée à mes ordres parmis mes patients de Type 5, c'était loin d'être une idée folle, quoiqu'il y a seulement les fous qui ne changent pas d'idée.

Je me baissa, lui pris le visage d'une poigne ferme, puis la regarda directement dans les yeux. Je ne pouvais faire autre chose. Elle avait de si beaux yeux, la petite chose. Elle était si belle, la petite chose. Je lui carressa la joue, de l'autre. Doucement, lentement, mes doigts effleurèrent sa peau tiède. Ses vêtements l'empêchant de se protégé du froird, elle ne pouvait faire autre chose que de frissonner a mon contact additionné par le froid de cette cellule de torture.

Je ferma les yeux, puis rendit mon regard a la jeune nurse étendu sur le sol, visiblement incontiente après la rué de coup que je lui avait fait. Je baissa ensuite les yeux vers les jambes de ce monstre, puis regarda encore la jeune Rei. Elle me regardait, se demandant ce que j'allais bien vouloir lui faire. Je me releva, puis rit une fois de plus d'un rire sadique sans pareil.

«Alors, si tout ce que tu me dis est vrai, viole cette nurse !»

Je me retourna vers la femme ensanglanté, puis la pointa du doigt. Mais Rei me regardait comme si j'était un débile profond, elle me regardait comme tous les autres patients de cet établissement, elle me regardait comme si j'était encore plus malade que tout ceux dans mon hopital. Peut être que c'était vrai, peut être pas. On finirait tous par pété un cable si on était face a une si grande violance. Violance que j'adore, que je sais que je ne pourrais vivre sans elle.

«Si tu ne le fais pas, je n'aurais qu'a te tuer, petite chose»

Puis je replia les genous, retournant à sa hauteur. Je lui carressa le menton du dos de ma main, puis je lui donna un baisé sur la joue. Elle frémi, non de bonheur que la plupart de mes employé, mais de peur, comme tous, ou presque tout, mes patients. Qu'elle drôle de petite chose. Je baissa les yeux sur elle, sévèrement, puis dit :

«Que feras-tu ?...»

_________________

Viens jouer avec moi, viens jouer au Chat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asile-blake.forumactif.com
Rei KURAN

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17 ans
Orientation: Bisexuelle
En couple avec :

MessageSujet: Re: Attention spéciale [PV Rei KURAN]   Jeu 3 Juin - 10:09

Au moment ou la petite Rei avait parlée au directeur de l'hôpital de l'attention de devenir sa poupée, il arrêta ce qu'il faisait, se baissa à nouveau doucement vers elle, prit son visage encore une fois entre ses doigts et l'a regarda dans les yeux. Elle voyait des yeux qui paraissaient pourtant doux et attentionnés mais son regard était glacial et terrifiant. De son autre main, il caressa la joue de la jeune patiente de type 5. Il faisait tellement froid dans la cellule que au contacte de la peau brulante du directeur, elle en eut la chair de poule. Puis il ferma les yeux et dirigea son regard vers la nurse. Que regarder t-il? A quoi pouvait- il penser ? Rei avait peur. Très peur. Puis il regarda a nouveau l'enfant et lui dit d'un ton d'un ordre.

«Alors, si tout ce que tu me dis est vrai, viole cette nurse !»


Le sang de Rei devint glaçé, elle écarquilla les yeux. De plus, la jeune fille de 17 ans aux allures de 12 et au mentale de 7 ans, se demandait inconsciament ce qu'était le "viole" dont le directeur parlait. Alors que Bloody riait aux éclats à l'énonciation de l'ordre. Puis il lui dit d'un ton gentil mais magnipulateur.

«Si tu ne le fais pas, je n'aurais qu'a te tuer, petite chose»

La pauvre Rei trembla de peur et Bloody ria encore et toujours. Le directeur retourna s'agenouiller à sa hauteur et lui caressa le menton et lui fit un baiser sur la joue, elle trembla encore plus. Puis il dit.

«Que feras-tu ?...»

Les larmes de Rei perlèrent sur ses joues blafardes sans qu'elle ne se contrôle. Puis Bloody et Rei parlèrent un peu mais dans la réalité elle pleurer devant le directeur

*BLOODY: Alors que fera tu ma jolie pupée ?~ Huhu~*
*-Si je lui obéit... Il prendra soin de moi...?*
*BLOODY: Oui ma toute belle~ Huhu~ Obéit lui gentillement~*
*-Mais...c'est quoi un "viole" Bloody-sama...?...*

Bloody décida de venir parler quelques minutes au directeur. Le corps de Rei tomba inconsciente quelques secondes, puis son corps se redressa. Elle se leva, plus aucunes larmes n'était sur son visage et elle avait un regard et un sourire sadique. Ce n'était plus Rei mais Bloody. Ele fit une révérence.

BLOODY: Bonjour à vous~
Je me présente à vous~
Je suis Bloody~
La maitresse de Rei, Rei est donc mon jouet, ma poupée~
Mais je vous la cède quelques peu pour mon divertissement personnel~
Je voulais vous dire mon chèr que ma poupée ne sait pas ce qu'est un viole~
Huhu~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attention spéciale [PV Rei KURAN]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attention spéciale [PV Rei KURAN]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une occasion très spéciale !
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Attention, araignées qui tuent ..
» Les Boucles de Spa (Spéciale de Saive)
» [RP] Une invitation spéciale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopital Psychiatrique St-Blake :: Global :: RPG Terminés-
Sauter vers: