Vous venez d'entrer dans un monde, un monde où la corruption et le mal règne. Un monde où la maladie est un fardeau, de quel clan ferez-vous partie ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 °°°[ Moi et mon directeur [ PV ~ Furiku Sakura ] ]°°°

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiro Mate

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Âge du personnage: 18 Ans
Orientation: Bisexuelle
En couple avec :

MessageSujet: °°°[ Moi et mon directeur [ PV ~ Furiku Sakura ] ]°°°   Ven 28 Mai - 12:36

J'étais durant mon heure de pause quand je décida, sans y réfléchir, d'aller voir le directeur Furiku Sakura puisque je trouvais que cela fesait un petit moment que je ne l'avait pas vu. Alors, je salua au passage quelques patient fou qui ne voulait que ma mort avant de partir et je prit l'ascenseur pour me rendre sur l'étage de mon cher Monsieur Sakura. Personne ne le sais que depuis que je suis ici, moi et Furiku avions une aventure très très chaude. Disons que ce secret nous le cachons bien. Nous sommes tout les deux des bon menteurs. Quoi que bon acteur nous qualifirais le plus.

Je me rendit tranquillement, sans aucune presse, chez le directeur mais au dernier moment je décida de me diriger vers la salle de bain. Je voulais être sûr d'être au top de moi même. J'entra dans la salle de bain. Je regarda autours de moi voir si il n'y avait personne. De gauche à droite, mes yeux scrutairent les environs mais personne n'y étaient. Enfin je pu me regarder devant la glace. Je me voit. Je suis beau mais je me fait tout de même une beauté. Je sort mon eyeliner noir et je le met doucement autour de mes yeux. Puis ensuite, je me met une petit couche de parfum de la marque Chrome d'Azzaro. C'est son préféré. M.Directeur adoreras. Je m'ébouriffi un peu les cheveux et voila! Je suis magnifique et j'ai le bon sex appeal pour le séduire encore une fois.

En sortant de la salle de bain, je sort de mes poche un sucon rose qui goute la cerise, ma saveur préférée. Je le déballe puis je le met dans ma bouche. J'imagine toujours que c'est le penis que j'aime tent de mon maitre. Alors, je le liche et le goute avec plaisir sans que tout cela ne paraisse.

Enfin, j'arriva à la porte. Je cogna quatre coups tout en attendant sa réponse impatient de lui sauter dessus.


Dernière édition par Kiro Mate le Mar 1 Juin - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Furiku Sakura
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 24
Localisation : Peut-être au sous-sol ? Qui sait !

Feuille de personnage
Âge du personnage: 18 ans
Orientation: Homosexuel
En couple avec : ///

MessageSujet: Re: °°°[ Moi et mon directeur [ PV ~ Furiku Sakura ] ]°°°   Lun 31 Mai - 19:41

Le matin, levé, dans le lit d'un mec, comme à l'habituel. Ensuite, je me rend ici, au travail, pour ensuite me rendre dans mon bureau, mon grand bureau vaste, mais j'y voit encore un mémo me disant qu'il y avait des problèmes dans ce foutu hopital. Les employé ne sont pas capable de faire autre chose que se plainde, ou quoi ? Jamais je n'avais eu tant de papier de plainte ! A dire que tout le monde voulait amélioré leurs conditions de vie, déjà bonne.

Je téléphona a mon assistant, celui s'occupant de la section B, d'où venaient plaintes, et il me dit que c'était l'oeuvre d'un infirmié frustré qui voulait avoir une augmentation de salaire. Je demanda donc un entretien avec lui, immédiatement, à son grand désarroi. Je m'assis enfin dans ma chaise, relaxant quelques instants avant de recommencer une excitante journée. Sirotant tranquillement mon café, je fis un petit tour dans mes dossiers, où se trouvait une fiche détaillé de chaque patient.

Enfin, on cogna à ma porte. Je l'invita à entrer. Péniblement, il le fit. Il s'assit sur le siège tout près de moi, prétextant des excuses comme lesquels il était pressé. Pressé, il ne voulait pas passé du temps avec moi ? Pourtant, je lui donnait rendez-vous, comme je suis blessé !

«Tu sais quoi, mon cher petit insecte, tu es si facilement remplaçable !»

Enfin je le regardais dans les yeux, il était si près de moi, si près de ma porté. Je le regardait avec des yeux de tueur, avec mes yeux bien aimé que j'utilisais si souvant. Je lui carressai doucement le visage du revers de la main, puis lui flanqua une baffe directement en pleine figure. Il tomba sur le sol, sous le choc. Je m'approcha de lui encore, et encore, et encore. Je pouvais tranquillement lire la panique dans ses yeux, il se demandais ce que j'allais faire de son pitoyable être.

Et la réponse n'allait pas tardé, je pris le Katana familial de la famille Sakura, et découpa son petit corp en morceau. Tout mes sens étaient en excitation, mon pouls s'accélèrrait, mes yeux ne voyaient que le sang, mes oreilles n'entendaient que le bruit, mon odorat sentait la douce odeur du sang, et ma langue avait envie de gouter à sa chair subitement morte.

Puis on cogna une fois de plus à la porte, énervé parce que m'avait interrompu, je lacha mon katana et avanca rapidement vers la porte, d'un pas lourd mais assuré. J'ouvris brusquement la porte, mais je blocka a la vu de mon cher Monsieur Mate. Je le regarda, il était si beau. J'était mal a l'aise d'être tant ensanglanté, mais il ne fallait pas le faire paraitre. Lui, c'était mis si beau, si apetissant. J'en avait envi de le croqué.

Il entra dans mon bureau, resta surpris du massacre, mais fit mine de ne rien voir. Je m'avança vers lui, m'approchant assé pour que nos lèvres se touchent d'un seul petit geste. Ma main ensanglanté alla tater son torse, puis se faufila en dessous. Il frémis. Quel plaisir ! Je lui souriait, un rictus sadique dans mon visage. Il sourrit a son tour, mes yeux pétillait d'une soif sans pareille. J'adorait, non, il n'y avait même pas de mot pour le décrire, j'adorait jouer avec lui, avec son corp, avec sa tête. Il faisait apeuprès tout ce que je lui disait de faire pour moi, y compris des meurtres, des violes, et il se laissait faire quand j'avais envi de lui.

«Toujours aussi apétissant, mon cher Kiro.»

Je lui vola un court baisé, avec de continuer à carresser son corp. Doucement, je lui enleva son chandail, il me regardait toujours avec ses yeux d'un avide plaisir atroce.

«Puis-je gouter ?»

Dis-je en regardant sa clavicule, puis son cou, avant de retourner vers son visage. Je n'attendis pas la réponse avant de le cribler de baisé. Mes mains allèrent a d'autre endroit, moin ordinaire, plus illicite. Je carressa son membre qui durcit au contact de ma main, même si le contact fut par dessus ses pentalons.

«Que tu es pressé ...»

Je le lacha, ferma la porte à double tour, avant de me retourner et voir qu'il me fixait toujours des yeux, se mordillant les lèvres.

_________________

Viens jouer avec moi, viens jouer au Chat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asile-blake.forumactif.com
Kiro Mate

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Âge du personnage: 18 Ans
Orientation: Bisexuelle
En couple avec :

MessageSujet: Re: °°°[ Moi et mon directeur [ PV ~ Furiku Sakura ] ]°°°   Lun 31 Mai - 20:34

Avant qu’il puisse m’ouvrir la porte, j’entendis un bruit sourd d’un homme ou d’une chose qui tombe sur le sol. Je me demandais bien ce que Furiku faisait dans son bureau. Comme d’habitude, il devait sûrement punir par plaisir un de c’est employés.

Lorsqu’il ouvrit la porte brusquement, je fis un saut. Disons que je ne m’attendais pas à voir la porte s’ouvrir si vite avec Furiku au visage qui voulait dire pourquoi me dérange tu ainsi, mais lorsqu’il me vu ses yeux s’illuminèrent d’excitations. D’ailleurs moi aussi j’étais ravit de le voir. Je me suis senti rougir d’un coup comme une belle grosse tomate juteuse. Il me regarda de la tête au pied, je fis de même. Je remarqua qu’il était taché de sang sur sa belle chemise blanche. Quel gâchis me suis dis-je. Ensanglanté ou pas, je le trouvais toujours aussi beau. Cela lui donnais un certain style que j’aimais bien voir même m’excité encore plus. Puis il me laissa enfin entré dans son bureau.

En entrent, je vu le massacre qu’il venait de faire. Le sang frais de l’homme coulait toujours de son corps inerte. Je fus quelques peut surpris, mais avec le temps je m’y étais habitué donc je fis mine de rien comme si je n’avais rien vu. Il s’approcha enfin de moi. Il était si proche que je pouvais sentir son odeur mélanger avec le sang. Il commença à me toucher malgré le fait qu’il avait du sang partout sur les mains. Je m’en foutais complètement. J’ai un tas de vêtement de rechange de toute façon. Ensuite, quel sensation d’avoir ses mains chaude en dessous de mon chandail. Lorsqu’il me souria je fis de même. Je me laissais faire.

«Toujours aussi apetissant, mon cher Kiro.» me dit-il.

Avant même que je puisse répondre, il posa ses lèvre contre les miennes puis il enleva mon chandail. Plus cela avançait, plus mon envi augmentais.

« Puis-je gouter? » suivit-il.

Il passa ses mains partout sur mon corps et vint vers mon pénis qui était devenus dure comme de l’acier dû a tout ses caresses délicieuses.

« Que tu es pressé! »

Je fis signe de tête d’un oui. Il ferma la porte à double tour puis je le regarda en me pinçant les lèvres. La tentation était plus forte que moi, je lui sauta au coup puis nous tombâmes sur son bureau. Les papiers et les documents tombèrent par terre. J’étais fou!

A mon tour, je le déshabilla en commencent par sa chemise tacheté de sang. Je lui donna de tendre baisé sur sa poitrine et son ventre. Je continuais à descendre jusqu'à ses pantalons. Je défit sa ceinture puis enleva son pantalon noir. Lui aussi avait la verge en érection. J’enleva ensuite son sous-vêtement. Je le prit et le senti. J’aimais l’odeur de ses caleçons.

Je prit son pénis entre mes doigts et ma main. Je fesais le va et vient avec celle-ci. Je le voyais jouir d’excitation et cela m’excitais encore plus. Puis, je le mit dans ma bouche. Je l’entendais frémir de satisfaction. Faut l’avouer, j’étais doué coté sexe.

« Aimes-tu cela, maitre? » lui dis-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Furiku Sakura
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 20/05/2010
Age : 24
Localisation : Peut-être au sous-sol ? Qui sait !

Feuille de personnage
Âge du personnage: 18 ans
Orientation: Homosexuel
En couple avec : ///

MessageSujet: Re: °°°[ Moi et mon directeur [ PV ~ Furiku Sakura ] ]°°°   Mer 2 Juin - 1:18

Quand j'eus fermé la porte, c'est violament que je percuta mon bureau. Le douleur me fit faire une petit gémissement, puis je me retrouva sur celui-ci. Les papiers, document, crayons, tout ce qui se trouvait auparavant sur mon bureau vola dans les airs, pour se retrouver ensuite sur le sol. Il déboutonna rapidement ma chemise, quelque bouton éclatèrent au passage, puis il me ruissella de baisé. Mon corp entier en frémis. Cela faisait si longtemps que je ne l'avais pas fait avec lui, cela faisait environ 2 semaine, ou plus.

Mes pentalons furent qu'un mauvais souvenir, et toute façon, il commençait a devenir si étroit. Ce jeune me faisait horriblement beaucoup d'effet. Je l'adorais, je l'adorais ... Puis, à son habitude, il retira vivement mes sous-vêtements, qu'il porta à son nez, pour y humer l'air. J'avais toujours trouvé cela étrange, mais il le faisait si souvant que l'habitude prenait le dessus, même qu'une fois, il m'avait volé des sous-vêtements sales ...

Il prit enfin mon membre tendu entre ses doigts. Des frissons parcurrurent mon échine, mes mains aggripèrent solidement ce qui se trouvait près de moi. Un va et vien, continu, et continu. Je ne pu retenir une gémissement qui s'échappa de ma bouche tel un papillon des mains d'un enfant. Je baissa la tête, regardant ce qu'il faisait à cet partie sensible de mon être. C'est alors qui descendit la tête vers celui-ci. Mes yeux s'écarquillèrent, comme ils le faisaient toujours. Il mit tranquillement mon membre dans sa bouche, j'eus un surbresaut. J'aggripait la feuille tout près, la serrant dans ma main.

Je serra fortement mes levres entre mes dents, les lacerrèrent au passage. Ce n'est qu'ensuite que je le força à me lacher, ne profitant pas de ses douces carresses. Je m'abessa à son niveau, lui aggripent violament le visage avec ma main gauche. Il ne se débattis pas, à son habitude. Je lecha mes lèvres, ses yeux me toisaient. Il voulait encore m'entendre gémir, voir tout mes muscles se crisper en sa présence.

Il me toisait tellement du regard que je ne pu m'empecher, je lui plaqua un long et avide baisé sur la bouche. Il ne retorqua pas. J'entra ma langue dans sa bouche sans invitation, il frémit. Rapprochant ses mains de mon corp nu, il m'aggripa, puis me tira vers lui. J'était maintenant collé sur son corp chaud. Je frémis a mon tour. J'adorai cette sensation de chaleur sur moi. Mon membre était encore dur, le sien de même. Mais je sentai le bout du mien sur le bas de son ventre, et il avait l'air d'aprécier grandement.

Je passa ma main libre dans ses cheveux, puis dans son cou. Je lui lacha la bouche, et retourna sur le front de bataille. Je le regardait avidement, désireux qu'il me fasse encure une fois crier comme personne n'était capable de le faire. Il sentais si bon, il avait mis le parfum que j'avais découvert dans sa chambre, neuf. Il ne l'avais encore jamais essayer, quand je l'avais remarquer. Mais l'odeur était si délectable que je ne pouvais m'empecher de lui dire de la mettre, cet eau de cologne pour homme.

Il était toujours maquillé, et cela lui donnait des airs féminins adorables. Ma main désireuse de son corp descendit lentement sur son torse. Ma bouche, elle, attaqua son cou une fois de plus. Un endroit qui m'attirait grandement par sa fragilité, mais les sens qui faisait frémir de cet endroit était si fort. Je le cribla de baisé, pendant que ma main allat taquiner son membre par dessus ses pentalons et que l'autre lui tenait la tête en arrière.

Puis, d'un coup, je lui mordit le coup, assé fort pour que son sang envahisse ma bouche. Désireux, je sucais unpeu son sang tel un vampire assoiffé. Ensuite, je licha doucement cet fraiche plait que je venait de lui faire tout près de la clavicule, un endroit que l'on ne pouvait voir avec un chandail. Il frémit encore une fois. Je lui donna quelque baisé de plus, ma main avait détaché ses pentalons, laissant unpeu de place pour son membre durcit qui ne demandais que cela. Je lui sourit.

«Kiro ... je...»

Je stoppa net, ravalant mes paroles, les remplacant aussitot :

«Fais moi crier ...»
 

_________________

Viens jouer avec moi, viens jouer au Chat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asile-blake.forumactif.com
Kiro Mate

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Âge du personnage: 18 Ans
Orientation: Bisexuelle
En couple avec :

MessageSujet: Re: °°°[ Moi et mon directeur [ PV ~ Furiku Sakura ] ]°°°   Dim 6 Juin - 18:45

Lorsque je commençais tout juste à avoir le plaisir de l’entendre frémir, il m’arrêta net. Il s’abaissa devant moi, vers mon visage, puis il le prit fermement avec sa main gauche. Je ne fis rien envers cette action qui me plaisait bien. Je le regardais ce liché les lèvres tel un vampire buveur de sang. Pourquoi m’a-t-il donc obligé à arrêter ce que je lui faisais. J’aurais voulue l’entendre encore gémir de petit crie qui m’excitais avec frissons.

Finalement, il ce décida et me donna un baisé froid sur la bouche. Disons que j’ai bien aimé ceci. Il était si long son baisé. Je le laissais faire. Pour une fois que ce n’est pas moi qui fait tout. Ensuite, il entra sa langue dans ma bouche. C’était de la magie. Je suivais ces mouvements de langue suivit de la mienne. Je ne pus m’empêcher de l’agrippé par la peau et de sentir son corps contre le mien. En plus, je sentais son pénis contre mon bas ventre. J’étais si excité. Je voulais continuer et allé plus loin.

J’aimais le fait qu’il passe sa main dans mes cheveux, même si je venais tout juste de les arranger, et descendit tranquillement vers mon coup. Il me regarda. Il avait les yeux illuminé par le désir. Je l’est disons trouver très craquant. J’aurais voulu le faire crié encore plus fort, plus fort que lui ne pouvais le pensé. Il me renifla le coup. Une chance que j’avais pensé a mettre mon nouveau parfum que j’avais acheté exprès pour lui.

Sa main descendit encore vers ma poitrine de petit homme fragile et me donna encore quelques baisé sur le coup. J’adorais cela. Tout plein de frisson me passait dans le dos. J’en étais même dans l’incapacité de bouger. Et il continua, sans arrêté, tout en s’amusant sur ce qui ce trouvais dans mon entre-jambe tandis que l’autre main jouais toujours dans mes cheveux.

Mais je fus tout de même surpris lorsqu’il me morda le coup jusqu’aux sangs. Je lâcha un petit cris faible. Comme si cela n’étais pas encore assez pour lui, il suça mon sang comme un monstre des nuits. Il passa ensuite sa langue pour essuyer le tout. Je poussa encore un petit cris et lui continuais a me donner quelques baisé. Il détacha mes pantalons et les descendit tranquillement vers le sol. Mon membre ce durcissa encore plus et il me souria.

« Kiro … Je … » me disa-t-il.

Je croyais qu’il allait me dire une chose que je voulais tent entendre mais cela ne fut pas le cas. Il arrêta de parler. Il ravala c’est paroles et me lança…

« Fait moi crié… »

Je ne pu m’empêcher. Cela faisait déjà quelque minute que je voulais l’entendre crier. Je le pris par la tête et le mit sur mon torse chaud avec le coeur battant a tout rompre.

« Furiku! Je vais te faire crier! »

Je le regardais droit dans les yeux et je lui donna un long baisé langoureux sur sa bouche tendre. Je voulais tout me donné pour lui. Je passais ma main dans ces cheveux comme il l’avait fait avec les miens. Je lui donna même un bec sur la joue comme un petit enfant naïf de la vie. Je le sentait frissonner et je l’entendais gémir. Il fallait que je le fasse pour son propre plaisir.

Je descendis tranquillement vers son pénis. Il me regarda comme si j’allais faire quelques choses d’interdit. Mais moi, j’aime l’interdit et je devais le faire.

Je pris donc son pénis dans ma main. Je caressa le bout du gland. Ensuite, après quelques instant, je me senti près. Je le mis dans ma bouche et comme un suçon, je le licha avec plaisir. Je voyais c’est orteils se crispé. En fait, il était crispé de partout. Il adorait lorsque je tournais ma langue autour de son gland et moi de même. Je lui donna quelques baisé sur son membre que je trouvais très plaisant au toucher. Ensuite, je le remis dans ma bouche et ainsi de suite. Je le rentrais le plus profondément que possible sans me faire vomir.

« Est-ce que tu aimes? » lui dis-je tout en le branlant de ma main droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: °°°[ Moi et mon directeur [ PV ~ Furiku Sakura ] ]°°°   

Revenir en haut Aller en bas
 
°°°[ Moi et mon directeur [ PV ~ Furiku Sakura ] ]°°°
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Directeur du Cep Jacques Bernard démissione avec fracas
» Interview avec le directeur de l'INARA
» Convocation chez son directeur de maison à 18h
» Requête Au Nouveau Directeur
» Discours du Directeur et du Ministre le soir de la rentrée .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hopital Psychiatrique St-Blake :: Global :: RPG Terminés-
Sauter vers: